Shraddha

Il n'est pas évident de traduire le mot sanskrit « shraddha ». On ne peut que trouver des exemples pour ressentir ce que c’est, ou alors il faut passer par notre propre expérience. Car tout ce qui est au niveau du mental peut être expliqué mais pas ce qui est au delà. Et Shraddha n’est pas du domaine du mental.

On trouve la notion de shraddha expliquée dès le 1er chapitre des yoga sutra, mais la meilleure façon d'en parler est d’évoquer deux personnes : Mère Teresa et Gandhi.

Gandhi aurait pu rester un avocat, mais quelque chose en lui le poussa à autre chose et le résultat fut la libération d’un pays !  Mère Teresa se jetait parmi les malades les plus contagieux sans se préserver, ignorant ceux qui lui interdisait d’approcher  « je ne peux pas supporter de les entendre souffrir sans rien faire » disait-elle ?

Shraddha c’est une immense force, une immense foi, une confiance, une détermination qui pousse au delà de tout et vous fait passer par dessus tous les obstacles.

Shraddha vous porte et vous fait soulever les montagnes. Et le résultat d’une action menée par la shraddha est bénéfique à l’humanité entière.

Mais Shraddha n’est pas réservé aux grands spirituels, pas du tout ! Nous l'vons tous en nous et il faut l’identifier .

Avez-vous déjà ressenti shraddha ? On a tous des moments dans notre vie, même fugaces, où on peut ressentir shraddha, mais notre mental, qui est un gros flemmard, nous empêche de le ressentir…

L’exemple le plus concret de la shraddha c’est le dévouement d’une mère pour son enfant. Toutes les mères ressentiront un jour cette shraddha, n’importe quel médecin ou professeur vous parlera de la shraddha d’une mère pour son enfant face à une difficulté. Elle croit en lui par dessus tout.

Les yoga sutra sont très clairs là dessus, pour l’atteindre il faut cultiver le détachement des perturbations mentales, la détermination et la persévérance.

Alors avec sraddha on développe une force immense et une satisfaction profonde.

 

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :